Samoyède : Ainsi, le caractère du chien

L’envie de bouger et la volonté de travailler appartiennent également au personnage de Samoyède. À l’origine, cette race de chien a été élevée comme chien de traîneau en Sibérie, mais elle a également été utilisée comme chien de troupeau pour les troupeaux de rennes, comme chien d’aide à la chasse et comme chien de compagnie. Sa vigilance et son instinct de chasseur sont généralement limités, mais il a certainement un esprit bien à lui. Avec un dressage affectueux et conséquent, il est néanmoins bien adapté comme chien de famille, le Samoyède.

Origines

Le Samoyède est une race de chien originaire de la Russie européenne et de la Sibérie occidentale. Il était alors un chien de travail hors pair, utilisé principalement pour le tractage des traîneaux et la garde des rennes de la « tribu des Samoyèdes » dont il tient son nom.

L’arrivée en Europe de ce chien nordique est dûe au zoologiste Ernest Kilburn Scott qui passa trois mois en compagnie de la tribu des Samoyède en 1889. Suite à cette expédition, il ramena avec lui, en Angleterre, un petit chiot mâle de couleur noire appelé « Sabarka », mot russe pour désigner le chien. Par la suite, il revint avec une femelle de couleur crème appelée « Withey Petchora » et un mâle d’un blanc pur du nom de « Musti ».

Aujourd’hui très reconnaissable par sa fourrure blanche très fournie, ce chien de traîneau était autrefois de couleur pie, marron, noir, biscuit ou crème. L’éclaircissement de sa fourrure aurait eu lieu alors que son élevage se développait en Angleterre au cours du 19ème siècle.

Caractéristiques

Par la disposition de ses babines, le Samoyède donne l’impression de sourire continuellement. Ce trait physique reflète également la joie de vivre et l’affection de ce chien de traîneau. Très sociable, le Samoyède est un piètre gardien qui préférera réclamer jeux et caresses aux étrangers plutôt que de les repousser. Ce chien nordique est également un compagnon de choix pour les enfants avec lesquels il aime se lancer dans de longues séances de jeu.

Haut de 48 à 57 centimètres, le Samoyède peut peser de 15 à 30 kg en fonction de sa taille. De nos jours, la caractéristique première de ce chien nordique est son pelage blanc et touffu. Sa couleur peut néanmoins varier de blanc pur, blanc à biscuit tout en restant dense, avec un sous-poil épais.

La relation entre un Samoyède et son maître s’établit premièrement sur un lien de confiance. L’éducation de ce chien nordique n’est pas réputée facile. Parfois têtu, il est primordial que le Samoyède ait une pleine confiance en son maître pour lui obéir. Celui-ci devra faire preuve de patience avec son chien et débuter son éducation au plus tôt. Il est également possible de tourner la gourmandise du Samoyède à son avantage en le récompensant pour ses bonnes actions.

Le Samoyède est un sportif né, son besoin de dépense physique quotidien est élevé et il ne saurait se satisfaire d’un simple tour de pâté de maisons. Cet ancien chien de traîneau a besoin de grands espaces pour courir et évacuer son énergie débordante. Des sports canins comme les cani-sports de traction, l’agility, l’obé-rythmée ou encore le pistage lui conviennent à merveille.

Amical, sociable et enjoué

Peut-être aussi amical que le chien pelucheux, il l’est généralement aussi. Pour les humains, il est affectueux et ouvert d’esprit. Il aime ça, s’il peut être partout et être timide n’est pas son genre. Le Samoyède est très polyvalent et intelligent, courageux et généralement pas du tout agressif. Mais il doit aussi être traité selon sa nature : l’effort mental et physique permet de s’assurer que l’ami à quatre pattes vif est bien pris en charge par ses propriétaires. Plus la charge de travail est importante, plus le Samoyède est satisfait, ce qui est vrai pour tous les chiens, mais surtout pour le Samoyède, car il peut faire preuve de beaucoup d’endurance.

En tant qu’animal de travail, le Samoyède avait autrefois de nombreuses tâches différentes, et c’est pourquoi, même aujourd’hui, il s’amuse à pratiquer des activités variées. Il maîtrise à merveille les promenades prolongées, les jeux, les tâches d’intelligence et le sport canin, mais il peut aussi être entraîné comme chien de travail. En raison de sa relation humaine et de son caractère amical, il est aussi un merveilleux chien de famille.

Le Samoyède : un chien intelligent avec beaucoup d’endurance

Le Samoyède aime répondre à ses besoins de course et de jeu lors de longues promenades quotidiennes à travers une belle campagne. Vous devriez prendre au moins deux heures par jour pour cela. Le propriétaire de chien expérimenté est également en demande lors d’une promenade: un instinct de chasse léger peut, mais ne doit pas être l’une des caractéristiques du chien et doit être pris en compte à titre de précaution.

En tant que chien légèrement têtu, l’ami à quatre pattes moelleux a également tendance à agir de manière indépendante, bien sûr, il ne devrait pas, du moins pas lorsque vous l’appelez. Parce qu’il est tolérable et amical, vous pouvez généralement compter sur lui pour rencontrer d’autres personnes.

Le Samoyède a-t-il l’instinct de chasse ?

Selon le standard de la race, le Samoyède ne devrait pas avoir d’instinct de chasse, mais il n’est pas exclu qu’il ait partiellement conservé cet instinct. Cependant, cette tendance de caractère n’est généralement perceptible que si votre Samoyède n’a pas été suffisamment socialisé, ne travaille pas à plein régime et n’est pas assez instruit. Vous pouvez trouver des conseils pour l’éducation de ce chien adorable dans le guide “un Samoyède emménage : conseils pour l’éducation”.

Santé et soin

Le Samoyède est un chien robuste qui résiste extrêmement bien aux températures négatives. Bien que son pelage thermorégulateur lui permette également de très bien supporter le climat européen, il est conseillé de ne pas l’exposer trop régulièrement et de manière prolongée à la chaleur.

Ce pelage protecteur demande un entretien régulier. Lors des mues, il est conseillé que son brossage soit effectué quotidiennement. Parfois un peu fastidieux, il permet d’éliminer les poils morts et d’éviter les nœuds. En dehors de ces périodes de mue, de simples brossages hebdomadaires suffisent. Si votre Samoyède évolue régulièrement dans la neige, il est conseillé qu’une attention particulière soit apportée à ses coussinets afin de prévenir les blessures.

Bien que ce chien nordique soit réputé pour sa robustesse, il peut, comme tous les autres chiens, souffrir de pathologies héréditaires d’ordre cérébral, articulaire, rénal ou dermatologique. Une bonne prévention peut aider votre chien à éviter ces pathologies. Il est recommandé de surveiller tout changement de comportement du Samoyède afin de pouvoir détecter tout problème dès son commencement.

Conditions de vie et hygiène

Le Samoyède est heureux dans une maison avec un grand jardin clôturé. Il faut néanmoins lui éviter les chaleurs trop fortes d’une habitation en hiver. Il apprécie la vie de famille et la compagnie des enfants. Il s’adresse donc à toutes les situations familiales, pour peu que son maître ne se laisse pas dépasser et puisse lui permettre de se dépenser régulièrement. Chien nordique, le Samoyède a besoin de courir et de se dégourdir les pattes tout au long de la journée. Ainsi, des sorties épisodiques ne lui suffisent pas. Surtout, la vie en intérieur n’est pas faite pour lui.

Le Samoyède mâle connaît une mue par an. La femelle, en revanche, mue 2 fois par an. Ces mues sont abondantes et gênantes pour les personnes n’aimant pas les poils dans leur habitation. Le poil long et blanc du chien nécessite un entretien permanent qui n’est pas de tout repos pour le Samoyède, surtout pendant les périodes de mue.

Il est recommandé de brosser le chien avec une carde ou une brosse à picots rigides. Le brossage doit être hebdomadaire en temps habituel, mais devient quotidien en période de mue. Le bain peut être donné au début de la mue, ce qui permet d’éliminer un maximum de poils morts. Il est préférable d’utiliser un shampoing spécial chien à poil blanc pour laver le Samoyède.

Les besoins nutritionnels spécifiques du Samoyède

Le Samoyède est un chien de taille moyenne, très endurant et robuste. Les chiens de race Samoyède sont en effet sportifs – leur alimentation est donc nécessairement conséquente et équilibrée.

Les Samoyède sont des chiens athlétiques avec une musculature très développée. Leur alimentation doit donc être adaptée à leurs besoins énergétiques.

Le Samoyède, comme la plupart des grands chiens, peut souffrir de dysplasie de la hanche. Choisissez des croquettes qui l’aident à renforcer ses os et articulations.

Vous devez aussi entretenir son pelage avec des croquettes de bonne qualité qui prennent soin de ses poils et protègent sa peau.

Afin de bien choisir les croquettes pour votre Samoyède, prenez en compte ses particularités raciales et son mode de vie. Demandez conseils à votre vétérinaire pour plus de précisions.

Quelles croquettes donner à un Samoyède ?

Votre Samoyède a besoin d’une alimentation riche en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments – il faut donc respecter ses besoins nutritionnels et choisir des croquettes de bonne qualité qui lui donneront tous les nutriments dont il a besoin. Préférez les croquettes premium, élaborées avec des produits de bonne qualité :

  • Les croquettes de votre Samoyède doivent être riches en protéines d’origine animale pour renforcer sa masse musculaire, sans pour autant tomber dans l’excès. Votre chien est un sportif, les croquettes doivent donc être riches en matières grasses (de bonne qualité) plus de 25 % environ de la composition totale.
  • Le Samoyède est un chien qui vient de milieux froids. Il dépense donc moins de calories que la majorité des autres chiens de même taille – environ 20% de moins. En ce sens, ses croquettes doivent être plus denses et contenir d’autres nutriments essentiels à sa santé comme des lipides, des vitamines (principalement du groupe B), des minéraux, des oligo-éléments et des acides gras. Les croquettes contenant des oméga-3 et 6 entretiennent son pelage.
  • Pour faciliter la digestion de votre chien Samoyède, vous avez la possibilité d’avoir recours aux prébiotiques et probiotiques, qui maintiennent l’équilibre de sa flore intestinale. Réhydratez vos croquettes en y ajoutant un peu d’eau tiède pour faciliter la digestion et rendre la nourriture encore plus appétissante. D’autres compléments alimentaires offrent à votre toutou une bonne digestion, en plus d’une santé de fer !
  • Les grands chiens ont tendance à avoir les articulations fragiles. C’est pour cela qu’il faut pour votre Samoyède des croquettes adaptées, riches en glucosamine et chondroïtine, pour renforcer la santé de ses os et articulation.

Quand et comment nourrir son Samoyède ?

Dès que vous avez choisi les meilleures croquettes pour votre Samoyède, vous devez apprendre à le nourrir. Attention à bien savoir quand et comment alimenter votre toutou, pour éviter tout problème de santé tel que la dilatation-distorsion d’estomac, par exemple. Voici quelques conseils pour mieux nourrir votre Samoyède :

  • La quantité de croquettes doit être adaptée à son activité physique et à ses conditions particulières. Les grands chiens n’ont en effet pas les mêmes besoins que les petits chiens. Consultez votre vétérinaire pour apprendre à bien doser les repas de votre Samoyède en fonction de son mode de vie.
  • Votre chien doit se nourrir de 2 à 4 repas par jour, de préférence à des heures fixes et dans un endroit calme qui lui est propre. Vous lui évitez ainsi certains problèmes de digestion et améliorez en même temps son équilibre alimentaire.
  • Certains aliments sont toxiques pour les chiens, essentiellement les produits sucrés et les os cuits, mais aussi certains fruits et légumes. Renseignez-vous avant de donner à votre Samoyède des aliments qui pourraient le rendre malade.
  • Vous pouvez varier les plaisirs de temps en temps avec des petites friandises pour faire plaisir à votre chien, sans excès, afin d’éviter les problèmes de surpoids. Utilisez ces gourmandises comme récompenses pour éduquer votre Samoyède au caractère un peu désobéissant.
  • Votre Samoyède ne doit pas seulement bien se nourrir, il doit aussi bien s’hydrater. Laissez donc des gamelles d’eau fraîche à disposition, avec des petits glaçons en supplément pour les chiens qui boivent naturellement peu.
L’instinct de chasse chez les chiens : Inné dans de nombreuses races
Border Terrier : Caractère de la race des petits chiens : qualités et caractéristiques physiques